Ghorepani – Poon hill : notre premier trek

Voilà nous l’avons fait, notre premier trek, et au Népal !

Cinq jours de marche entre montagnes et forêt dans le massif des Annapurnas.

Première étape à notre arrivée à Katmandou, réaliser notre permis de trek et prendre un permis d’entrée dans la zone des Annapurnas. Après cela, achat de notre carte IGN et d’un peu de matériel (bâtons de marche, pantalon de randonnée, doudounes ; dont on a jamais eu besoin étant donné la chaleur que nous avons eu …).

Nous devons nous rendre à Pokhara pour le départ du trek. Ville située à deux cent kilomètres de Katmandou. Durée du trajet en bus : douze heures (sympa les trajets au Népal!).

Arrivés à Pokhara nous prenons le lendemain matin un bus qui nous conduit jusqu’à Nayapul où nous débutons notre marche. Nous nous enregistrons aux bureaux de départ du trek qui inscrivent nos noms et nos dates de trek et c’est parti ! Rendez-vous cinq jours plus tard pour enregistrer notre retour.

Check de nos permis : 

Notre parcours ne monte pas très haut (3200 mètres au maximum). Nous n’avons pas de guide et c’est notre première expérience on décide donc de la jouer tranquille.

Nous traversons de magnifiques paysages qui nous offrent de très beaux panoramas sur les Annapurnas (surtout le matin quand le ciel est dégagé), nous traversons des villages de montagnes colorés, nous observons des singes dans une forêt qui a un air de jungle, nous doublons les poneys (qui servent de moyens de transport dans les montagnes), nous passons sur des ponts de singes et surtout nous montons et descendons des marches ! Ces marches qui jalonnent à peu près 60 % de notre parcours. Ca devient un peu cauchemardesque surtout la première journée quand nous devons gravir 3500 marches d’un coup sous une chaleur étouffante.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous arrivons en général dans l’après-midi dans les lodges où nous trouvons toujours une place (c’était notre petit stress car rien n’était réservé et nous sommes en haute saison pour le trek). Ambiance de chalet de montagne autour du feu le soir!

Coucher tôt et départ le lendemain à 7h30. Excepté le 3ème jour de trek où nous nous levons à 4h pour aller voir le lever de soleil sur les Annapurnas (le fameux panoramas de Poon hill) où nous devons grimper encore des marches pendant 45 minutes pour arriver en haut (plutôt sympa comme réveil!). Malheureusement le ciel était couvert mais nous en avons quand même bien profité.

Poon hill :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous profitons de sources d’eau chaude sur le parcours l’avant dernier jour pour nous détendre.

On a utilisé nos pailles de survie (ben quand même on essaye d’être aventuriers!) avec lesquelles nous avons pu boire n’importe où et notamment dans les rivières où l’eau était fraîche (le bonheur).

Le dernier jour nous arrivons dans une ville où les cars redescendent dans la vallée. Nous avions pour projet de continuer deux jours supplémentaires mais nous sommes vraiment fatigués et décidons de rentrer. Nous montons alors dans un bus local bondé (nous sommes debout puis assis sur un coussin à côté du chauffeur puis à nouveau debout). Le bus est rempli de décoration kitsch et accompagné d’une télé sur laquelle défilent les clips hurlants à la Bollywood. La route est littéralement défoncée et à flan de falaise. Mieux vaut ne pas regarder quand le bus croise un camion et qu’il tente de reculer pour le laisser passer (on fait confiance au chauffeur !).

On vient d’arriver à notre dernière étape :

Nous rentrons à Pokhara sains et saufs, fatigués mais avec la motivation d’aller fêter notre trek autour d’un bon repas et d’une bière. Retour à la civilisation qui fait du bien !

Et pour l’anecdote, Mathieu portait un gros sac de 9 kilos, et comme d’habitude dans chaque pays où nous allons, les gens l’ont pris pour un local. Durant le trek, on lui a parlé népali en pensant qu’avec son sac il était mon porteur … Un vrai caméléon !

Et pour l’anecdote n°2, on a failli se faire charger par un buffle à l’entrée d’un village. Heureusement un népalais est venu nous dégager la route !

Publicités

3 réflexions sur « Ghorepani – Poon hill : notre premier trek »

  1. Mathieu le passe partout !!!!! MDR !
    Gros bisous ca a l’air super joli les paysages !
    Prochaine étape ?

    Aimé par 1 personne

  2. C’est le mec idéal pour les voyages !!!
    Prochaine destination Malaisie dans une semaine.
    Bisous les copains 😉

    J'aime

  3. que de marches! c’est vrai le mec idéal! Hortense tu devrais tu devrais le laisser quelques temps là bas pour qu’il parle le népali et qu’il apprenne à dégager les gros bestiaux menaçants, par sécurité 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close